La Grande Tournée Francophone 2017: "La Grève des Becs" dans toute la Pologne!

La lumière douce, la rumeur dans la salle pleine à craquer, les acteurs avec un petit trac dans les coulisses. C’est le cas presque chaque matin depuis 13 mars, le début de la Grande Tournée Francophone 2017. Organisée par Drameducation – Centre International de Théâtre Francophone en Pologne, la Grande Tournée Francophone est devenue l'événement théâtral majeur du mois de la francophonie en Pologne. Cette année la tournée va parcourir toute la Pologne en faisant découvrir au jeune public polonais une pièce de Camille Rebetez (Suisse) « La Grève des Becs ». La pièce est jouée par les étudiants de l’Ecole Supérieure Arts2 de Mons (Belgique) Manon Drugmant, Caroline Tellier et Olivier Tilmant, ainsi que par le guitariste Wojtek Więckowski dans une mise en scène d’Iris Munos.

 

« Spectacle frais, engagé et très rock » avoue Iris dans son blog.

Chaque représentation devient un grand moment de partage et de convivialité. Joué en français et surtitré en polonais le spectacle permet à chaque élève polonais de savourer chaque moment de la pièce. Après le spectacle chacun peut monter sur la scène et prendre des photos avec les artistes, poser des questions à l’auteur et décrocher un autographe. Un petit moment d’hésitation, une question posée et voilà l’élève est déjà engagé dans une vraie discussion avec l’auteur. Apprendre à parler français, mais surtout en jouant, en s’exprimant, c’est ça l’idée-clé de la tournée. 

 

Le spectacle a été déjà joué dans 10 villes devant plus de 3.000 spectateurs. La Grande Tournée Francophone durera encore une semaine et verra sa représentation finale à Poznan, à l’occasion de l’ouverture de la 3ème édition du Festival National de Théâtre Francophone pour Lycéens. Si vous voulez faire venir vos élèves, vous avez encore du temps. Contactez les organisateurs pour vous renseigner sur les places disponibles.

Nous sommes toujours ravis de vous voir dans la salle de spectacle avec vos élèves!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 6